A quoi sert le format RAW ?

Le RAW est un format de fichier image. C’est un outil très utile pour le photographe et notamment pour le retoucheur. Dans cet article, nous allons voir quels sont les particularité de ce format et dans quel cas l’utiliser.

Principe

Contrairement au JPEG ou au BMP, le RAW n’est pas standardisé. Chaque constructeur d’appareil photo utilise sont propre format de fichier RAW.

Quelques exemples:

Marque Fichier
Nikon NEF
Canon CRW CR2
Panasonic RW2
Sony ARW
Olympus ORF

Le format RAW correspond en fait aux données brut en sortie du capteur (« raw » signifie « brut » en anglais). De ce fait, le format RAW n’est pas véritablement une image: il s’agit d’une bouillie d’informations ordonnées qui permet de générer une image. Ainsi le RAW n’est pas utilisable en tant que tel, il doit d’abord être « développé » (d’où sont nom parfois de négatif numérique).

Pourquoi utiliser le RAW ?

Comme il contient beaucoup plus d’informations qu’un JPEG, les possibilités de retouches avec un RAW sont plus larges. Il est notamment possible de retravailler la luminosité de façon plus poussée avec un RAW. Par exemple, il est possible de rattraper (dans une certaine limites) des zones cramées et faire ressortir des détails a priori perdus. Dans le cas cas d’une situation complexe d’un point de vue de l’exposition, il sera donc préférable d’utiliser le RAW.

Pour les même raisons, il est préférable d’utiliser ce format pour la photo HDR car on cherche à avoir une gamme dynamique la plus large possible.

Grace à la souplesse de ce format, il est également possible de gérer complètement la balance des blancs après la prise de vue.

Du fait qu’il est non-destructif (pas de compression), c’est un format qui est très utile au retoucheur ou au photographe qui veut maitriser l’exposition en post-production.

Inconvénients

Ce format est très utile mais il a ses limites notamment au niveau du poids des photos. Une image enregistrée en RAW pèse plus lourd qu’un JPEG (au moins 4 fois plus en fonction de la compression du JPEG). Cela demande donc un système de stockage conséquent (cartes mémoire, disque dur,…).

Comme on la vu plus haut, le RAW n’est pas une image directement exploitable. Pour pouvoir l’utiliser il va falloir passer par un logiciel qui va faire la conversion. Cette étape demande un peu plus de travail qu’avec un rendu JPEG classique et donc un effort supplémentaire dans le processus de création.

  • Le logiciel UFRAW (logiciel libre) permet d’exploiter ce format. Il peut être utiliser seul ou en complément de Gimp.

Conclusion

Pour résumer, en utilisant le format RAW, vous obtiendrez la plus haute qualité possible de votre appareil mais cela demande une gestion des fichiers particulière.

Pour récapituler:

Avantage Inconvenient
Qualité d’image Poids des fichiers
Balance des blancs libre Pas de standart
Format souple pour la retouche Temps de traitement

 

Si vous voulez en savoir plus sur ce format de fichier, je vous conseil la lecture de l’article Comprendre le format RAW de cours-photophiles.com, c’est très technique mais très complet.

A lire également