Retouche photo: par où commencer ?

En photographie, la retouche ne s’improvise pas. Comme dans toutes les activités, il est important de maîtriser les bases avant de s’aventurer dans des expériences créatives débridées.

Apprendre la retouche photo est très liée à l’usage d’un logiciel en particulier (même si certaines notions sont communes). Sur 1point2vue, l’accent est mis sur les produits gratuits et/ou libres avec une attention toute particulière pour Gimp. La plupart des liens que vous trouverez dans cet article sont donc des tutos et des conseils pour ce logiciel.

Les outils

Les calques: Outil indispensable pour faire de la retouche photo avancée, le calque est la base de la base. Le calque est une notion beaucoup plus simple à utiliser qu’il n’y parait. Il faut en comprendre le principe et connaitre les outils qui y sont associés.

Les masques: Le masque va de pair avec le calque. Il permet d’y définir avec finesse des zones de transparences et d’opacité. De cette façon, il est possible d’appliquer un effet sur une zone bien déterminée au lieu de toute l’image.

Les sélections: Une autre façon de travailler sur une zone définie de la photo est d’utiliser une sélection. De la sélection rectangulaire au détourage optimisé, il existe des tas de méthodes pour définir une sélection.

Les couleurs

Luminosité et contraste: La première chose à travailler sur une photo est sa luminosité. Le réglage du contraste vient juste après car les deux sont intimement liés.

Les courbes: Les courbes permettent de travailler la luminosité et les contrastes avec une extrême précision. C’est un outil qui n’est pas forcément intuitif mais qui mérite de s’y attarder.

Le noir et blanc: Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le noir et blanc ne consiste pas uniquement à « enlever la couleur ». La conversion d’une image couleur en noir et blanc demande quelques précautions pour un résultat réussi avec des nuances subtiles.

Les manipulations de base

Le travail sur l’image demande de connaitre certaines bases. Ainsi recadrer permet d’affiner une composition un peu large. La rotation permet de réparer un horizon de travers. Bref, rien de révolutionnaire mais encore faut-il savoir le faire!

La correction de défauts: Nettoyer une tâche, une poussière, un défaut de peau,… il existe des outils de correction très simples à utiliser qui permettent de réparer certains détails.

La netteté: La netteté d’une photo peut être optimisée. Bien sûr cette manipulation a ses limites: impossible de rattraper une image qui serait trop floue.

S’amuser

Une fois, les notions de base bien assimilées, les manipulations possibles sont inépuisables. Que la retouche soit technique (corriger une sous-eposition locale, gérer le vignetage, détourer avec les contrastes,…) ou artistique(changer la couleur des yeux, cloner un personnage, faire des photos en 3D,…) c’est à vous de voir ce que vous voulez faire…

Et pour encore plus de conseils, je vous invite à aller faire un tour sur la page dédiée à la retouche photo.

A lire également

  • algasys

    Article super comme d’habitude sur ce site. Néanmoins, j’ai besoin d’une précision: si il est question de recadrage ou de redresser l’horizon ne vaut-il pas mieux commencer par cela avant les autres retouches? D’ailleurs quel est le meilleurs « trajet » en retouche? Bonne journée.

    • @Algasys: Personnellement, j’aime bien commencé par le redressage et recadrage. Rien d’obligatoire la dedans. Par contre, pour répondre à ta question plus généralement il est très complexe de dire quel est le bon chemin. En fait si tu fais attention et que tes retouches ne sont pas destructives, tu peux les faire dans n’importe quel ordre. C’est une réponse rapide ça mériterai tout un article.