Cadrer de travers, pourquoi pas ?

La photographie demande un minimum de rigueur. Habituellement, vous vous efforcer de cadrer une image de façon à ce que l’horizon soit bien parallèle aux bords de l’image. Nous avons d’ailleurs déjà vu un tuto pour redresser l’horizon en post-traitement quand celui-ci n’est pas parfaitement droit.

Dans cet article, nous allons nous intéresser à l’exacte opposé de cette idée: cadrer une photo complètement de travers. Non pas que les règles de la photographies ont changé, ce que je vous propose là est surtout une façon d’aller un peu plus loin que le classique horizon horizontal !

Pourquoi cadrer de travers ?

Le cadrage en diagonale dynamise l’image. L’angle de vue étant inhabituel, ça invite le lecteur de l’image à se poser des questions, à s’attarder dessus pour comprendre le pourquoi du comment.

Les règles de composition n’existent qu’à titre indicatif mais elles sont là parce qu’elles ont un sens. Elles n’ont pas été définies une bonne fois pour toutes, nous les appliquons parce que ça marche ! En cadrant de travers, c’est une façon de sortir des conventions habituelles de la photo. Il s’agit d’un art créatif, s’il existe des règles, il est souvent bon de passer outre.

En pratique

Comme toute les règles artistiques, il faut les avoir compris pour être capable de les contourner ! Ca pratique ça veut dire qu’il faut montrer dans vos image que vous savez qu’il faut cadrer droit mais que vous ne voulez pas le faire.

Une façon d’affirmer votre démarche artistique est d’appuyer l’angle. Pour que l’effet fonctionne, penchez largement l’appareil. Il faut l’assumer pour montrer que l’effet « de travers » est volontaire. Si la photo est trop légèrement inclinée, l’image donnera simplement une impression de déséquilibre.

L’horizon est incliné mais pas suffisamment

Ici, on comprend que l’horizon a été volontairement incliné

 

Bilan

Rien de révolutionnaire dans la pratique, c’est juste une autre façon de faire un cadrage.

Ne déduisez pas de cet article qu’il faut pencher toutes vos photos ! Ce choix de cadrage n’est qu’une astuce, n’en faites pas un gimmick. Toutes les photos ne sont pas meilleurs seulement parce qu’elles sont penchées.

A utiliser avec modération donc ! Avec toutes les photos de travers dans tous les sens, attention au mal de cœur…

A lire également

  • Sylvain

    Les photos de travers… à croire que c’est la mode car j’en voie de plus en plus sur flickr…

    Bon moi ce que j’en dit, c’est qu’à chaque fois qu’on sort des codes de la photographie, il faut le faire consciement, en pesant le pour et le contre!

    Par exemple sur certaine photo de l’article, le cadrage de travers sublime véritablement le photo! Sur d’autres il n’apporte pas grand chose de plus, si ce n’est un simple idée de tourni dans la tête…

    Bref je suis pour à 100%, mais à utiliser avec grande modération!!!

  • oui, c’est comme les épices, quand on les sent dans le plat c’est qu’il y en a de trop. Mais c’est quand même une approche intéressante.

  • Antoine

    belle analyse culinaire !

  • Je n’aime pas trop avoir l’horizon penché sur des photos !
    à part des cas particuliers, qui ne font pas référence à l’horizon comme le type qui grimpe au lampadaire, sinon ça me choque et je ne trouve pas ça naturel.

  • Antoine

    @Franck: le but c’est justement de ne pas avoir l’air naturel 🙂

  • La photo du ponton donne un bon exemple du point de fuite en dessin.

  • Attention quand même de ne pas tomber dans la facilité du travers… Je considère que chaque approche esthétique et technique dans une photo doit être réfléchie et justifiable. Sinon ce serait trop simple, il suffirai de pencher pour être « IN », et pourtant il y a des situations qui ne se prêtent pas à « l’horizon diagonal »…