Fabriquer un sténopé numerique

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment transformer un reflex numérique en sténopé.

Qu’est-ce qu’un sténopé ?

Un sténopé est un appareil de prise de vue rudimentaire composé d’une boite noire étanche à la lumière avec un trou en guise d’objectif. Dans le fond de la boite, opposé au trou, on place un capteur photosensible (film photo ou capteur numérique). Le système fonctionne comme un appareil photo: la lumière entre par le trou et imprime le capteur au fond de la boite.

Pour plus d’infos, je vous renvoie vers l’article Wikipédia sur le sténopé.

Matériel

Pour ce bricolage, il vous faut:

  • un boitier reflex (ou tout autre appareil à objectif interchangeable),
  • de la pâte à fixe,
  • 10x10cm environ de carton (le carton des briques de lait convient particulièrement à ce montage car il a l’avantage d’être souple, très fin et complètement opaque.),
  • une aiguille à coudre.

Montage

Démontez l’objectif du boitier.

Prenez le carton et découpez-le de façon à ce qu’il recouvre complètement l’orifice du boitier.

Percez le carton en son centre avec l’aiguille (plus le trou est petit, meilleur sera le résultat).

Recouvrez l’orifice du boitier avec la pâte à fixe.

Collez la feuille de carton sur le boitier en essayant de centrer le trou le plus possible.

Et voilà, vous avez maintenant un sténopé numérique.

Utilisation

Pour utiliser votre sténopé, placer le boitier en mode manuel.

Réglez un temps de pose (l’ouverture est fixe!) et déclenchez. C’est tout.

Voici le genre de photo que l’on peut obtenir:

Caractéristiques

Le principal intérêt est le temps de pose qui doit être long (entre quelques secondes à plusieurs minutes). Cela permet d’avoir des effets intéressants sur les sujets mobiles (vagues sur la plage, phares de voitures la nuit,… ). Utilisez un réglage ISO faible (100 ou 200) pour avoir un temps de pose le plus long possible.

Etant donné que la taille de l’orifice d’entrée est très faible, la profondeur de champs est très grande. La quantité de lumière qui entre dans le dispositif est très faible, cela permet de prendre des photos d’objets très lumineux. Vous pouvez même essayer de prendre le soleil en photo (ATTENTION: ne regardez pas dans le viseur lorsque vous prenez le soleil en photo).

Vous pouvez augmenter la « focale » en allongeant la distance entre le boitier et le carton. Pour faire ça, vous pouvez utiliser des bagues macro, ajouter un tube en carton ou une boite de conserve ouverte des deux côtés.

Conclusion

Le sténopé est un bon outil pour faire des photos flou! C’est avant tout une façon originale de faire de la photo et d’obtenir des résultats inédits.

A lire également

  • Holà l’ami sténopiste !
    Non, je m’insurge, le sténopé ne fait pas de photos flous, ou alors juste un peu mais plutôt genre « cotoneux ».

    Là c’est pas étonnant que le résultat soit flou.
    Le carton de brique de lait n’est pas du tout adapté au sténopé.
    Le trou doit être très petit et réalisé dans un matériaux fin.
    Prend une canette en alu, découpe un morceau.
    Prend une aiguille à coudre, perce légèrement (sans traverser entièrement le métal).
    Retourne le morceaux de canette et passe quelques coup de papier de verre à grain fin pour limer un peu la petite bosse formée par la pression de l’aiguille.

    Voilà, tu devrais avoir de bien meilleurs résultats car un sténopé bien fait permet d’obtenir des rendus incroyables avec beaucoup de détails.

    Cordialement 😉

  • Antoine

    A vrai dire il s’agit plus la d’une expérience que d’un véritable système viable. Mais je testerai ta technique 😉

  • Mat

    Il ne faut pas avoir peur de faire entrer de la poussière dans son réflex ! Je pense que grâce à ce tuto je vais devenir moins paranoïaque dans le changement d’objectif !

  • Antoine

    Il y a des méthodes plus « propre » que celle-ci pour faire un sténopé mais celle ci est la plus simple.