Faut-il utiliser un filtre UV ?

C’est un débat que l’on rencontre souvent sur les forums : faut-il utiliser un filtre UV ? Voici quelques pistes de réponses.

Qu’est-ce que c’est ?

Le filtre UV permet de… filtrer le rayonnement ultraviolet. C’est pas plus compliqué que ça.

Concrètement, ce filtre permet de réduire les effets du voile atmosphérique que l’on peut rencontrer en extérieur. Le filtre va donc limiter l’impression de flou pour les paysages.

D’un point de vue des couleurs, il est complètement neutre: il n’affecte ni la luminosité, ni la saturation ou le rendu des couleurs.

Pourquoi l’utiliser ?

  • Filtrer les UV ! C’est la première raison mais on verra plus bas que ce n’est pas la plus déterminante pour faire son choix.
  • Protéger la lentille frontale de l’objectif. Comme il vient se visser au bout de l’objectif, en cas de choc, de rayure ou d’éclaboussure, c’est le filtre qui prend, pas l’objectif. C’est intéressant quand on sait que le prix d’un filtre est insignifiant devant celui d’un objectif. Notez qu’un pare soleil peut aussi faire office de protection.

Pourquoi ne PAS l’utiliser ?

  • Chute de la qualité de l’optique. On reproche au filtre UV de faire baisser la qualité des photos notamment au niveau du piqué de l’objectif.
  • Risque de flare (prononcez « flaire »). Le flare est un reflet parasite d’une source lumineuse sur les lentilles de l’objectif. En ajoutant un filtre, ça revient à ajouter une lentille et à augmenter ce risque. C’est d’autant plus risqué si le filtre est de mauvaise qualité. Ce défaut peut être compensé en ajoutant un pare-soleil.

Exemple: Photo de gauche avec filtre UV, photo de droite sans. On remarque un reflet parasite sur la photo de gauche dû à l’usage du filtre.

  • La plupart des objectifs sont déjà traité anti UV. Autant dire que si votre matériel est concerné, le filtre ne changera absolument rien à vos photos.

Conclusion

Vous avez maintenant les cartes en main pour faire votre choix.

A mon niveau, je n’ai pas pu voir la différence de qualité entre une photo prise avec ou sans filtre. Le choix est donc vite fait: la protection de mon matériel passe avant la perte de qualité hypothétique. C’est pourquoi j’utilise un filtre UV la plupart du temps.

Par contre le problème de flare est plus significatif. La caractéristique (l’avantage ?) de ce défaut est qu’il se voit directement, même sur l’écran au dos de l’appareil. Il suffit de démonter le filtre quand le défaut se présente, c’est l’affaire de quelques secondes. En plus dans certain cas, le flare peut ajouter plus de cachet à une photo mais ça c’est une autre histoire…

A lire également