Le mythe de l’objectif qui fait tout

Nous voila face à un grand soucis du choix du matériel photo: quel est l’objectif qui est bon partout ? Celui que vous allez pouvoir visser sur votre boitier et qui s’adapte à toutes les situations ?

La réponse est très simple: cet objectif n’existe pas ! Mais alors pourquoi cet article ? Tous simplement parce que c’est une question que l’on me pose très souvent. Nombre de débutants qui veulent investir dans un reflex se posent la question: Je veux un objectif qui fait tout pour ne jamais avoir à en changer.

Attention à la polyvalence

C’est vrai qu’il existe des objectifs plus polyvalents que d’autres. Prenons deux exemples:

Le 18-55mm profite d’une plage de focale et d’une ouverture correcte qui lui permet de s’adapter a bon nombre de pratique photo (paysage, portrait,…), c’est d’ailleurs pour cette raison qu’on le retrouve dans les kits. Le 50mm en focale fixe est communément dédié au portrait mais pas forcement adapté au paysage (l’angle de champs d’un 50mm est un peu juste pour capturer certains panorama).

Mais si le 18-55mm est plus polyvalent que le 50 mm, ça ne veut pas dire qu’il est meilleur. Le 18-55 englobe dans sa plage focale le 50mm. Mais même en réglant votre 18-55 sur 50mm, vous n’obtiendrez pas les résultats de la focale fixe.

Les constructeurs nous vantent maintenant des objectifs avec des plages focales incroyablement larges (18-200mm par exemple). Si sur le papier, un tel objectif est le bienvenue, dans les faits, la qualité optique n’est pas forcement au rendez-vous (en tout cas, pas à toute les focales).

Ne jamais changer un objectif, c’est plus pratique !

Pour comprendre que l’objectif « bon partout » n’existe pas, il faut revenir au sources du reflex. Si l’objectif du reflex est interchangeable, ce n’est pas par hasard !

Acheter un reflex sans jamais vouloir changer d’objectif, c’est qu’il y a un problème de raisonnement. Le reflex est justement conçu pour s’adapter à la situation en changeant d’objectif: il serait dommage de s’en priver. Comme l’objectif polyvalent n’existe pas, pour être polyvalent avec un reflex, il faut plusieurs objectifs: c’est pas plus compliqué que ça !

Bien sur changer d’objectif s’accompagne de contraintes (l’opération demande un minimum de précautions) mais il faut voir ça comme un avantage de reflex.

Une alternative

Qui a dit qu’il fallait un reflex pour être photographe ? Par définition il suffit d’un appareil photo! Si vraiment vous ne voulez pas changer d’objectif parce que ce n’est pas compatible avec votre usage de la photo, il faut tout simplement vous orienter vers une autre technologie. Il existe d’autres types d’appareils et bonne nouvelle: ils prennent tous des photos !

Le PowerShot G1X offre une plage focale équivalent 28-112mm avec de très bons résultats

Le compact offre une bonne alternative. Pour profiter d’une bonne qualité générale, des compacts experts existent pour répondre à vos attentes. Bien moins cher qu’un reflex, il offre une possibilité de réglage bien plus large qu’un compact standard, et l’objectif fait tout ou à peu près…

Article publié le 5 mai 2013 dans la categorie Ressource
Tags :

Articles similaires

  • Bonjour,

    Article sympa!
    Si je peux me permettre, ta photo des objectifs est très sous-exposée. C’est souvent le problème des photos sur fond blanc avec une mesure d’exposition manuelle. Elle gagnerait à être exposée à au moins +2 IL, voire plus.

    A plus,

    Blaise

  • Avec plus de luminosité, le support blanc laissait apparaître les reflets de ce qu’il y avait dans la pièce. Ici la sous-ex est utilisée volontairement en tant que cache misère :-).

  • Ouf, j’ai eu peur en lisant le titre…
    J’ai cru, à la première lecture du titre, que vous vous attaqueriez au mythe qui fait que « l’objectif fait toute la photo »… En fait c’est tout l’inverse.
    Je partage donc ce point de vue 🙂

    Peut importe le boitier (enfin presque) tant que l’objectif est bon.
    Et OUI il faut changer ses objectifs, sinon à quoi bon posséder un réflex de nos jours !!

  • Pierre

    Une chose est sur, Si les fabriquant en sorte, en quantité c’est pour vendre sinon pour eux cela n’aurait aucun intérêt. Ce que je déplore le plus dans cette situation, c’est la vente d’appareil nu, c’est à dire sans objectif, surtout quand on arrive sur des appareils à plus de mille euros.

  • p’titJo

    Bonjour Antoine,a tous,
    Bien vu ton article,que du bon sens,merci

  • clopinette

    Pour un spécialiste de la photographie,dire que le 50mm est destiné a la photographie de personne (portrait) est une ineptie du fait des distorsions qu’il occasionne comme le ferais un grand angle pour capturer un visage.
    Déjà chez Leica le 80m/m était privilégie voir le 135m/m;
    J’ose espérer que votre clavier vous a aidez a commettre cette erreur de jugement.

    Bien a vous

    clopinette

  • pepy

    C’est un peu comme une voiture…
    Le boitier c’est la caisse, et selon ce que l’on veut faire avec la voiture (sport, balade, neige etc) on ne monte pas les mêmes pneus ;-))
    Mais dans tous les cas de figure, ça roule!

  • FRANCOIS

    Bonjour,
    la focale d’un objectif varie en fonction du capteur, un objectif de 50mm pour un capteur de 24×36 (équivalent d’une pellicule argentique) correspond pour un capteur APS-C à effet similaire à un 80mm, pour avoir l’effet du 50mm il faut monter pour un APS-C un 35mm. Ce rapport est donné par le rapport des diagonales entre ces deux types de capteur, donc le 50mm est un petit tele sympa pour le portrait avec un APS-C.

    Cordialement

fermer la fenetre

Recevez les deux guides pour bien demarrer en photo en vous inscrivant à la newsletter.

Couverture guide PDF
img vide