La résolution en photographie numérique

La résolution en numérique est utilisée à tout bout de champ et souvent sans vraiment en comprendre le sens. La plupart du temps, il y a confusion entre dimension et résolution. Dire qu’une photo a une résolution de 6Mpix est aussi pertinent qu’affirmer que la tour Eiffel mesure 300 litres! Revenons alors sur le principe de base de la résolution: que représente cette grandeur et à quoi elle sert ?

La taille d’une image

Si vous regardez les caractéristiques techniques d’un appareil photo numérique, vous verrez la taille du capteur donnée en mégapixel (Mpix). Il s’agit là de la taille du capteur et non de sa résolution. Cette taille correspond au nombre de pixels que contient le capteur. On parle également de définition. Elle s’obtient en multipliant le nombre de pixels sur la largeur de l’image par le nombre de pixels sur la hauteur.

Par exemple, un capteur de 6Mpix peut faire des photos de 3000 pixels de large sur 2000 pixels de haut (3000 x 2000 = 6 Millions). Cette indication est donc une indication sur les dimensions (en pixel) d’une photo que peut produire l’appareil.

taille image

Exemples de tailles de capteur et tailles d’image associées

La densité de pixels

La taille d’une image en pixels est une information intrinsèque de l’image mais elle ne sert en rien à déterminer la taille de la photo sur papier ou écran. Une photo de 6mpix ne fera pas la même taille selon la taille des pixels. Si chaque pixel mesure 1x1mm alors l’image mesure donc 6 000 000 mm² (soit 6m² !!).

C’est là que la notion de résolution entre en compte. C’est elle qui fait le lien entre l’unité informatique (le pixel) et la dimension physique (des centimètres par exemple). En gros la résolution correspond à la densité de pixel d’un tirage.

L’unité de mesure généralement utilisée est le dpi (pour « dot per inch » soit « point par pouce » en français) et se mesure en faisant le rapport entre la taille en pixel et la taille en pouces ( 1 pouce = 2.54 cm).

Conséquences

C’est bien gentil tout ça mais c’est très mathématique ! Voyons voir ce que ça veut dire concrètement.

Prenons le cas simple de deux images: L’image A contient 25 pixels (5×5 pixels) et la B en contient 100 (10×10 pixels):

Resolution-1

Quelle est celle qui a la meilleure résolution ? Et bien si vous avez bien compris le principe: ça dépend ! Nous pouvons dire que la photo B a une meilleure définition mais sa résolution dépend de ce que nous en faisons.

Si nous décidons d’imprimer ces deux images sur un papier carré de 1×1 pouces, nous aurons alors une résolution de 5 dpi pour A et 10 dpi pour B. Dans ce cas B a donc bien une plus grande résolution que A. Sa densité de pixels est plus grande: elle peut donc contenir un plus grand niveau de détail.

Resolution-2

B a une résolution deux fois plus grande que A

Mais si nous décidons d’imprimer A sur un carré de 1×1 pouce et B sur un carré de 2×2 pouces alors les calculs changent: les deux images ont toutes les deux la même résolution (5dpi).

Resolution-3

A et B ont la même résolution

Applications

L’application principale de la résolution est de déterminer le niveau de détail d’un tirage. C’est donc un critère important pour définir le niveau de qualité que vous attendez d’une photo.

D’ordinaire, on peut considérer qu’une densité de pixels de 200 dpi est suffisante pour un tirage classique. A partir de ces valeurs, il est alors possible de déterminer quelle est la définition idéale de l’image en fonction de la taille du papier.

Voici les calculs à 200 et 300dpi pour les formats de papier usuels:

Avec une résolution de 200 dpi

Format de l’impression Taille minimale
de l’image (pixel)
Nombre de
pixel (Mpix)
10 x 15 cm 800 x 1200 1
20 x 30 cm 1600 x 2400 3.8
A4 (21 x 29.7 cm) 1666 x 2376 4

Le calcul montre qu’un capteur de 4Mpix est capable de produire des images imprimables au format A4. Quelquesoit votre appareil, je doute que vous aillez un capteur avec une plus petite définition (je vous mets même au défi de trouver un appareil neuf de moins de 4 Mpix dans le commerce !)

D’un point de vue purement du tirage, on peut voir que la course aux mégapixels que se livrent les constructeurs n’a aucun sens! A moins d’imprimer un poster (et encore, voir paragraphe suivant), un capteur de 32Mpix est surdimensionné.

La distance d’observation

La valeur donnée en référence plus haut (200dpi) est valable pour les tirages « classiques ». J’entend par classiques les photos que l’on observe à environ 50cm de distance.

Pour une photo observée de loin (un poster ou une affiche par exemple), la résolution peut être bien plus faible. Les grandes affiches publicitaires qui ornent les bas coté de la route ont des résolution bien plus faibles car elles sont faites pour être vue de loin.

detail-affiche

Détail d’une affiche 4×3

Je ne me risquerai pas à vous donner des valeurs de résolutions idéales en fonction de la distance car d’autres l’ont déjà fait (sur wikipédia par exemple), que le calcul est très complexe, et surtout parce que cette notion est très relative. En gros, je pense c’est du chipotage pour pas grand chose car dans les tirages les plus fréquents ça marche très bien avec 200dpi !

Conclusion

J’espère que vous savez maintenant quelle est la différence en définition et résolution. Les deux notions sont utilisées un peu n’importe comment donc après cette lecture, vous ne devriez plus faire l’erreur.

Enfin, si vous avez bien compris les calculs, la résolution n’est pas si importante que ça. Et oui car si on analyse bien les chiffres, on se rend compte que tous les appareils photos de plus de 4 Mpix (soit tous les appareils du marché) sont capables de sortir des photos au format A4 de bonne qualité.

Attention cependant: ce n’est pas parce que la résolution est suffisante que le tirage sera de qualité. C’est un critère nécessaire mais pas suffisant (optiques de l’objectif, capteur, électronique, qualité du papier, type d’encre, étalonnage du matériel…).

Note: Il ne s’agit pas d’un nouvel article mais d’une mise à jour. J’ai fait évoluer mon premier article car j’ai reçu beaucoup de questions sur la résolution et visiblement mes premières explications n’étaient pas assez claires !

A lire également

  • Merci, très clair et intéressant !

    Comme tu dis dit pas besoin d’énormes résolutions pour des tirages A$, mais le point est aussi ton image « maître » qui plus elle comportera de petits pixels sur une grande surface, plus de nuances « douces » tu auras.

  • p’titJo

    Salut Antoine,merci pour la mise a jour 😉

  • Helene

    Merci Antoine pour tes précisions. C’est très clair et instructif.

  • Detry

    Bonjour Antoine,
    Très bon article comme dit Hélène. Cela est bien logique.
    Mais, généralement lors de l’extraction et du traitement des photos, il arrive presque toujours que l’on fasse un recadrage ou qu’une partie de la photo est si intéressante que l’on en fasse un tirage à part entière.
    Si on prend ( par exemple) un quart de la photo originale pour en tirer un tirage normal et que l’on veut évidemment garder une photo de qualité, quel est à ce moment la résolution minimum pour garder cette qualité?
    Merci de ta réponse

    • La réponse est dans ta question 😉 Si tu ne conserve qu’un quart de ta photo, ca veut dire que tu ne garde pour l’impression qu’un quart des pixels qu’elle contient. Donc pour obtenir une résolution équivalente, il faut que la photo de départ contienne 4x plus de pixels (donc 4x plus définie).

  • jige

    Bonjour,
    Pourquoi certains reflex (Pentax) sortent du 72dpi avec des images d’un mètre par 0.75m alors que Nikon sort en 300dpi avec un format plus correct?

    • La résolution indiquée dans les exifs de la photo est purement arbitraire. C’est la façon dont tu affiche la photo qui donne la résolution, ce n’est pas une donnée intrinsèque du fichier.

  • Génial et merci pour ces explications,très claires…çà va me servir pour animer les ateliers photos de l’asso dans laquelle j’officie….! On n’en connait jamais assez…

  • Michel

    Bonjour Antoine et encore merci pour vos bons et précieux conseils..