un temps de pose extrême: 365 jours !

Un photographe, Michael Chrisman à réalisé une prise de vue étonante de Toronto en utilisant un temps de pose démesuré: 1an. L’appareil à été placé dans le port de Toronto le 1er janvier 2011 et à été relevé le 1er janvier 2012.

Un an de temps de pose

Les traînées qui apparaissent sur l’image sont celle laissées par le parcourt du soleil au fil des jours. On voit que la trajectoire du soleil varie au fil des mois en étant plus ou moins haut sur l’horizon.

Pour réaliser cette prouesse, le photographe n’a pas utilisé un appareil photo classique mais un solargraphe: un dispositif qui est en fait un sténopé. Il s’agit d’un appareil photo rudimentaire composé d’une simple boite noire percé avec un film dans le fond. Le trou fait office d’objectif et sa faible taille permet d’avoir un temps de pose très long sans cramer le film.

Si vous avez de la patience, vous savez ce qu’il vous reste à faire pour 2012 !

(source)

A lire également

  • Elle a vraiment quelque chose de magique 🙂

  • Jay

    Whaouuuu ca c’est de la pause longue !
    Et moi qui ne savais pas quoi essayer en photo cette année 🙂
    Ca doit être très dur à réaliser techniquement et je suppose que ca doit etre très utile scientifiquement. Bravo à l’auteur pour cette photo exeptionnelle

  • Guimby

    C’est superbe, temps de pose de un an! Qui aurait cru!