Comment protéger des photos publiées sur internet ?

Le droits d’auteur protège légalement vos photos mais il ne vous protège pas techniquement. Rien ne vous protège d’un visiteur malveillant qui copie vos photos. En plus le web est tellement vaste que vous ne le saurez peut être jamais: impossible dans ce cas de faire valoir vos droits.

Empêcher le téléchargement

Pour éviter que vos images soient distribuées sans votre autorisation, l’idéal est d’empêcher le visiteur mal intentionné de les enregistrer. Voici quelques solutions:

  • Empêcher le clic droit pour bloquer l’option « enregistrer sous ».
  • Utiliser une galerie en flash.
  • Placer une image transparente sur la photo à protéger pour que le visiteur ne puisse pas cliquer directement dessus (cette solution est notamment utilisée sur Flickr).

Malheureusement, il est assez simple de contourner ces trois méthodes (avec une capture d’écran notamment). Elles permettent tout de même de décourager les moins motivés. Elles risquent surtout d’alourdir la gestion de votre site web. Plus problématique, en bloquant le clic droit, on empêche certaines fonctionnalités du navigateur ce qui pourrait gêner le visiteur. Cette solution est donc à éviter.

Signature / Watermark

L’ajout d’une signature permet d’attacher le nom de l’auteur à une photo. Ça n’empêchera pas la copie de l’image mais le voleur distribura alors le nom de l’auteur avec la photo. Ce qui est un moindre mal.

Cette solution a ses limites: si la signature est discrète dans un coin de l’image, un recadrage permet de s’en débarrasser. La parade, c’est d’opter pour une signature sur toute la surface de l’image, ce qui n’est pas très esthétique… Un choix à faire donc…

Dégradation de l’image

Réduire la qualité d’une photo est de loin la solution la plus fiable. Il est toujours possible de réduire la qualité d’une photo mais il est impossible de l’augmenter. Avec une photo dégradée, le pilleur ne pourra jamais retrouver la photo originale.

Il y a deux moyens de dégrader une image: en réduisant la taille ou en augmentant la compression (voir comment réduire le poids de ses photos).

C’est la solution utilisée sur 1point2vue: toutes les photos sont dégradées. La dimension est inférieure à 500 pixels avec une compression à 90%. Dans ces conditions, les photos d’1point2vue peuvent être copiées mais la qualité est trop faible pour qu’elles soient imprimées.

Conclusion

Il n’y a pas vraiment de solution miracle à la copie illégale (ça se saurait !) mais on peut bidouiller pour éviter de rendre le travail des pilleurs trop facile.

La solution se trouve peut être dans les alternatives au droit d’auteur tel que le Creative Commons, mais là encore, il y a des resquilleurs…

A lire également

  • aAvec de telles explications c’est un jeu d’enfant que d’envoyer un gros fichier sur le net, un grand merci.