Peut-on faire confiance à un trépied à moins de 30€ ?

Le trépied est un accessoire indispensable dans l’attirail du photographe. Très utile la plupart du temps il est indispensable dans certains cas (photo de nuit, HDR, photo de précision,…). Les prix des trépieds s’échelonnent de moins de 30 à plus de 400€. Devant un tel écart de prix, on peut se demander si on peut faire confiance aux produits premier prix. C’est ce que je vous propose de voir dans cet article.

Pour vérifier ça, j’ai testé le trepied CX200 de la marque Velbon, vendu à moins de 30€ (21€90 sur le site Digit-Photo). Il mesure 40cm en position basse (hauteur mini) et 140cm en position haute (pieds et colonne déployés). La tête admet deux rotations: axe de la colonne et d’avant en arrière.

Le premier avantage que l’on remarque en manipulant ce trépied, c’est son poids. Avec un poids d’un peu moins d’1kg, il s’avère très pratique pour les sorties photos en baroudeur. Quand on doit transporter beaucoup de matériel, gagner un peu de poids sur le trépied est un gros avantage.

La tête est en plastique et les pieds sont en aluminium, matériaux qu’on ne peut pas vraiment considérer comme nobles ! Cependant, la robustesse n’a pas été un problème à l’usage. Le site du constructeur annonce un poids maximal supporté de 5kg. Ça me semble un peu ambitieux, mais le trépied sera suffisant pour un appareil amateur (même avec un objectif un peu lourd). En gros, si vous le chargez à moins de 3kg il n’y aura pas de soucis.

Bilan

Ce type de trépied premier prix permet de répondre aux besoins usuels sans avoir à se ruiner. La réponse est donc OUI, on peut faire confiance à un trépied économique !

Mais alors pourquoi dépenser plus ? Quel avantage y a-t-il à acheter un trépied plus cher ? Parce qu’un trépied plus évolué ajoute des éléments qui facilitent l’usage:

  • niveau à bulle pour ajuster l’horizontalité,
  • plateau rapide pour monter/démonter rapidement l’appareil,
  • des matériaux plus robuste pour supporter plus de poids,
  • tête avec mise en position rapide,

Cet article n’a pas pour but de vous faire l’apologie de ce modèle en particulier (il en existe plein d’autre de marques génériques) mais plutôt pour vous montrer qu’un trépied abordable peut tout à fait convenir aux besoins de base du photographe. A moins d’une utilisation très spécifique ou d’un appareil très lourd, le premier prix sera amplement suffisant.

Attention tout de même à ne pas être trop groumant ! Si votre budget trépied est faible (comme ici avec 30€), choisissez un modèle très basique (comme ici). Avec le même budget que moi, vous trouverez peut être des modèles plus évolué mais attention à la robustesse de l’ensemble !

A lire également

  • Raphaël

    Bonjour,
    Juste une remarque, je possède un trépied premier prix (Heiwa TH-240), pieds en alu, tête en plastique.
    Problème, avec mon alpha550, lors du déclenchement (même avec retardateur), il vibre… D’où des photos floues en macro avec des temps de poses en dessous du 1/80e de seconde (100mm macro). Je ne sais pas si la faute incombe au trépied ou à l’appareil mais c’est gênant…

  • Antoine

    @Raphaël: Je pense que le problème vient du trépied qui doit être trop souple. L’appareil bouge surement quand tu appuie sur le déclencheur. Il faut que tu utilise un déclenchement qui ne dérange génère pas de mouvements. Tu peux utiliser une télécommande ou un déclencheur souple pour éviter les vibrations. Plus simple tu as aussi le retardateur qui évite les petit mouvements (mais tu perd en réactivité).

    En passant, 1/80s avec un 100mm c’est un peu juste. Ça passe pour des sujets immobiles mais sinon, le flou est quasi inévitable.

  • Raphaël

    C’était un sujet immobile (des glaçons dans un verre de R.card) et malgré le retardateur, l’appareil vibre sur le trépied (serré à fond…)

  • Antoine

    Alors ça c’est plus embettant, c’est vraiment ton trépied qui pose problème. Ça doit être les mouvements du miroir qui font vibrer l’appareil.

    En dernier recours, tu peux resserrer toutes les vis et boulon du trépied et éventuellement, tu peux essayer de lester le trépied. Si rien de tous ça ne marche, il va falloir ré-investir dans un trépied de meilleurs qualité.

  • Raphaël

    OK, merci.

  • Yves

    Salut,
    J’ai acheté le mois dernier un trépied à Boulanger pour 35 € (de mémoire). Il a
    – le niveau à bulle,
    – 1 m 65 de haut (environ)
    – les pieds en 3 longueurs (idem photo),
    – un crochet sous l’axe vertical pour accrocher le sac (et assurer la stabilité)
    – des pieds à vis et antidérapants
    – des matériaux plastiques, donc léger …

    Mais voila,
    – les matériaux si légers sont de très mauvaise qualité
    – il se dévisse entre la tête et l’axe vertical,
    – la sangle du sac de transport était collée au lieu de cousue et s’est déjà détachée.

    Je pensais avoir fait une belle affaire, il ne va me durer que jusqu’à la fin de l’été au plus avant de partir à la poubelle.

  • Antoine

    @Yves: Celui que j’ai testé est visiblement plus simple que le tien mais vraiment robuste. Tu as peut être pas eu de chance.

    Je pense que pour un trépied de cet ordre de prix, il faut vraiment faire attention à la solidité des matériaux quitte à faire l’impasse sur le niveaux à bulle ou la crémaillère.

  • Bonsoir, j’ai acheté un trépied un peu plus cher (90$) aux USA et j’en suis très content. A mon avis, le gros investissement à faire, quand on est prêt, c’est dans une rotule de qualité. Les trèpieds bon marché ont souvent des têtes un peu légères ou peu maniables.

  • Johnny Bigoude

    « le premier prix sera amplement suffisant. »…
    C’est presque mensonger : effectivement, lors des dix premières utilisations, le trépied premier prix « sera amplement suffisant », mais ensuite, la stabilité va aller en décroissant sérieusement, l’appareil va risquer de tomber, ou de basculer sans crier gare… Il ne faut pas raconter n’importe quoi : le matos premier prix ne sera jamais « amplement suffisant » sauf si on en a besoin pour un usage unique…

    • @Johnny Bigoude : Le trépied que je présente dans cet article me suit dans les aventures photographiques depuis près de 8 ans et il tiens toujours la route. Pour 30€ c’est probablement le meilleur investissement que j’ai réalisé. Peut-être ai-je eu un coup de chance !

      La logique de l’article (et c’est une idée que j’essaye de faire développer au travers de mon site en général), c’est qu’il ne faut pas grand chose pour s’amuser en photo. Oui le matos coûte cher mais en le choisissant correctement, on peut se passer de nombre d’artifices.