Faire du HDR avec une seule image

Le principe du HDR consiste à mélanger plusieurs photos d’une même scène en faisant varier l’exposition. La prise de vue est relativement complexe car elle demande de faire varier le temps de pose en restant complètement immobile.

Pour simplifier la tache, il est possible de « tricher » pour générer une photo HDR. En effet, au lieu de prendre plusieurs photos, vous pouvez vous contenter d’une seule et faire des copies en changeant à chaque fois la luminosité.

Exemple:

Il faut alors la dupliquer et en créer une version plus claire et une plus sombre avec un logiciel de retouche (voir le tutoriel Corriger la luminosité avec Gimp).

Reste ensuite à « mélanger » tout ça avec un logiciel de traitement HDR (QtPfsGui par exemple) et vous obtenez ceci:

Conclusion

Cette pratique est plus simple mais il ne s’agit pas de véritable HDR: on n’ajoute pas d’information supplémentaire sur l’image. On parle alors de traitement « type HDR » ou « pseudo HDR ».

Pour ce type de pratique, préférez l’utilisation d’un format RAW qui contient plus d’informations qu’un JPG et permet ainsi un traitement plus fin.

A lire également

  • Il m’arrive d’en faire quelques unes de temps en temps à partir d’une seule photo, je donnerai juste comme conseil de ne pas utiliser l’option « luminosité » de gimp mais de procéder par ajout de calques (un noir et un blanc) en mode de fusion lumière douce, ce qui détruit beaucoup moins l’image 😉
    ce n’est que mon propre avis bien sur, mais çà ne vous coute rien de faire le test pour voir la différence 😉

  • Antoine

    J’ai jamais testé cette possibilité mais je ne pense pas que ca soit fondamentalement différent.
    On peut le faire en jouant sur les courbes aussi (ce qui est plus fin que l’outil luminosité)