Quand utiliser le liveview pour faire des photos avec un reflex ?

La plupart des reflex sont maintenant pourvu d’un mode Liveview. Ce mode de visée permet de cadrer une photo directement avec l’ecran, sans utiliser le viseur optique (le Nikon D5100 que je vous ai présenté il y a peu en fait parti). Cette fonction (commune sur les compact) est récente sur les reflex. A quoi sert vraiment ce mode pour la photo et dans quels cas l’utiliser ?

Principe

De part le principe du reflex, la visée optique est impossible pendant la capture d’image: le miroir est relevé pour laisser la lumière frapper le capteur et obstrue ainsi le viseur. Le liveview est associé à l’arrivée en masse de la vidéo sur les reflex car comme il est impossible d’utiliser le viseur optique pendant la capture d’image, il a fallut trouver une autre solution: la visée par l’écran.

Visée reflex classique

La lumière provenant de l’objectif est déviée dans le boitier grâce au miroir mobile en position basse. Enfin, un renvoi coudé (un prisme mais représenté ici par un miroir pour simplifier le dessin) permet de faire parvenir la lumière jusqu’a l’oeil du photographe. De cette façon, ce que voit le photographe est le lumière directe de la scène.

Visée reflex classique

Visée Liveview

Le miroir mobile est en position haute pour laisser la lumière frapper directement le capteur. La visée se fait alors par l’écran qui interprète les données qu’il reçoit du capteur.

Visée Liveview

Quels usages ?

Le premier usage du liveview est la vidéo car c’est le seul moyen de pouvoir cadrer (le viseur optique étant inutilisable).

La visée par l’écran sert également pour la photo, il est alors possible d’utiliser un reflex comme un compact. A mon sens, son principal intérêt est de pouvoir réaliser des angles de vue impossibles avec la visée optique:

  • au ras du sol ou en contre plongée,
  • avec l’appareil à bout de bras (pour photographier par dessus une foule par exemple),
  • en cas de recul limité,
  • pour avoir un cadrage correct en autoportrait (si l’écran est orientable).
Si, sur le papier, le liveview est un outil magique. Dans la pratique, c’est beaucoup moins rose !

Les limitations

Autofocus: Lors de la visée optique la mise au point est réalisée par détection de phase. Je ne détaillerais pas plus ce principe, ça n’est pas très utile pour la suite (pour en savoir plus, voir l’article wikipedia mais attention article très très technique !). En visée électronique (par l’écran), la mise au point se fait par détection de contraste (système qui équipe les compact). Hors la détection de contraste est beaucoup plus lente que la détection de phase. Pour une mise au point rapide, oubliez donc le liveview.

Déclenchement: Plus gênant, le déclenchement en liveview est plus lent qu’avec la visée optique (le temps de latence entre déclenchement et prise de vue est plus grand). Du coup, le temps d’appuyer sur le bouton et le sujet est déjà hors cadre…

Salissures: En liveview, le capteur est plus exposé car il n’est plus protégé par le miroir. Même si (normalement) l’intérieur de la chambre est propre, il peut quand même y avoir quelques poussières qui se baladent. Celles qui avaient prévu de se coller au miroir risque fort d’aller se poser sur le capteur. Comme on l’a déjà vu, nettoyer un reflex est plutôt risqué alors autant essayer de le faire le moins souvent possible.

Usure capteur: En visée optique, le capteur n’est sollicité que pendant le temps de pose (une fraction de seconde dans la plupart des cas). En visée optique, le capteurs est actif pendant plusieurs minutes. Je n’ai pas trouvé d’informations précises à ce sujet mais on peut imaginer que cet usage intensif accélère le vieillissement du capteur (ça reste à vérifier).

L’immersionLe viseur optique du reflex offre une chance considérable de pouvoir s’immerger dans la scène que l’on veut capturer. De cette façon, seule la photo compte et le cadrage n’est pas géné par des éléments extérieurs: vous pouvez composer tranquillement votre photo sans être dérangé. Viser avec un écran n’offre pas cette possibilité.

Bilan: faut-il utiliser le liveview ?

Je me suis beaucoup attardé sur les défaut du liveview mais ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas l’utiliser. Son utilité est reconnue mais son usage doit rester exceptionnel.

Si le liveview est un outil qui permet d’utiliser un reflex à la façon d’un compact, il en répercute les inconvénients (mise au point lente et temps de latence au déclenchement). Il faut donc réserver la visée par écran aux situations où la visée optique fait défaut (c’est à dire pas souvent !).

Le liveview pour faire de la photo au reflex est donc un petit plus mais c’est tout: ni indispensable, ni inutile…

A lire également

  • Raphaël

    Pour la plupart des marques ton analyse est juste. En revanche, chez Sony, il existe (avant les derniers appareils à miroir semi-transparent) des appareils avec une autre système de liveview utilisant un capteur situé dans le viseur. Très pratique pour les cadrages inhabituels… Malheureusement avec une diminution de la couverture du champ (90% en liveview) et une diminution du grossissement dans le viseur (pas ridicule non plus: 0,8x), tout cela en gardant l’autofocus par corrélation de phase.

  • Antoine

    Je ne conaissais pas ce principe. Effectivement en mettant le capteur dans le viseurs, certains de mes arguments ne sont plus valables…

  • Merci pour ton article et les schéma qui l’illustrent bien.

    Je vois un avantage supplémentaire au Liveview : le miroir étant déjà relevé, il est inutile d’aller fouiller dans les options pour le verrouiller. J’avais un doute pour mon 500D mais après test, le miroir ne se baisse puis relève -pour revenir en mode liveview- qu’après la prise de vue, car le bruit qu’on entend n’est pas simplement le rideau, contrairement à ce qu’affirment certains sur les forums (c’est peut-être vrai sur 5D etc. mais pas sur 500D). Je n’ai d’ailleurs pas trouvé d’explication pour cet aller retour du miroir.

    Petit plus, on peut aussi voir les histogrammes en temps réel.

    En revanche, j’y vois un inconvénient (reprenez moi si je me trompe) : le capteur chauffe puisqu’il est exposé en permanence, ce qui peut entrainer un bruit thermique. C’est donc à utiliser avec modération.

  • Antoine

    Le liveview a pour moi un autre avantage: Il permet une mise au point très précise.
    Sur un 550D, il est possible de faire un zoom x10 à l’écran et donc de faire sa MAP manuellement (ou pas) sur un point très précis de la photo.

    Pour de la Macro ou les photos avec une très faible profondeur de champ ça peut aider!

    Inconvénient: il faut un sujet parfaitement immobile.

  • Kuchter

    M….
    Je peste contre ce « truc » !! J’avais acheté un Nikon D5100 en 2012, si j »avais su qu’il y avait ça je ne l’aurais jamais acheté.
    Au quotidien c’est la m…
    Le manuel de Nikon n’en parle pas suffisamment du coup on ne sait pas vraiment comment l’utiliser.
    Exemple concret: je veux prendre une photo par viseur optique, rien ne se passe, le bouton de déclenchement est inopérant.
    Alors j’active le levier liveview et déclenche, et là la photo est prise.