Comment nettoyer son appareil reflex ?

L’appareil photo reflex offre l’avantage énorme de pouvoir changer l’objectif. Cette fonctionnalité s’accompagne d’un défaut important: le risque de salir le capteur de l’appareil. En effet, lors du changement d’optique, le capteur se retrouve complètement à découvert et il existe un risque de dépot de poussières ou de tâches grasses.

De temps en temps, il faut alors s’occuper de son capteur et lui faire un brin de toilette. Plus facile à dire qu’a faire car le capteur est une pièce très fragile et la moindre rayure génère des défauts importants sur les photos.

Mieux vaut prévenir…

Plutôt que de nettoyer, il faut mieux ne pas salir! Le risque le plus grand survenant lors du changement d’objectif, il y a quelques précautions à prendre pour limiter le risque:

  • Si l’appareil est sale, dépoussiérez-le avec un chiffon sec AVANT de démonter l’objectif.
  • Mettez-vous dans un endroit propre avec peu de vent pour limiter l’entrée de poussières dans le boitier (oubliez la plage pendant une tempête de sable!),
  • Essayez d’aller le plus vite possible pour que le capteur ne reste pas à l’air libre trop longtemps. Concrètement, arrangez-vous pour avoir votre objectif de rechange sous la main directement après avoir retiré le premier.
  • Pendant que l’objectif est démonté, gardez l’appareil dirigé vers le bas pour éviter que des salissures tombent dedans.

Quand vous n’utilisez pas votre appareil, privilégiez un stockage avec l’objectif vers le bas. De cette façon, s’il y a des poussières dans la chambre, elles tomberont sur la lentille arrière de l’objectif et pas sur le capteur. Une lentille sale, c’est embêtant aussi mais beaucoup plus simple à nettoyer que le capteur.

Même en tenant compte de tout ces conseils, l’appareil finira fatalement par s’encrasser…

Détecter les taches

Avant de vous lancer dans un nettoyage long et fastidieux, autant être sûr que le capteur est sale. Pas la peine de scruter la surface de votre capteur, vous ne verrez rien (ou presque) à l’oeil nu.

Pour détecter les tâches du capteur: prenez en photo un aplat de couleur clair (un mur blanc par exemple) avec la plus petite ouverture possible (F/22 minimum). Si vous ne savez pas régler l’ouverture manuellement, vous pouvez utiliser le mode priorité ouverture.

Les taches apparaissent avec la faible ouverture (ici F/36)

Si le capteur est sale, la photo sera constellée de petites tâches sombres: ce sont des poussières qui sont sur le capteur.

Confier son appareil à un pro

Solution de facilité: il est possible de donner son appareil photo à nettoyer auprès d’un professionnel. Vous avez l’assurance que le travail sera bien fait (normalement) sans avoir à mettre les mains dans le cambouis! Coté tarif, comptez au moins 60€ mais en général c’est plutôt autour de 100€.

Faire faire le nettoyage est une bonne solution pour plusieurs raisons:

  • Les produits de nettoyage coûtent cher, en le faisant vous-même, vous n’économiserez pas forcément beaucoup d’argent.
  • Le tarif peut faire peur mais c’est peu comparé à celui d’un reflex. Si vous faites une fausse manip, vous pouvez détériorer définitivement le capteur et dans ce cas, ça risque de vous coûter beaucoup plus cher…
  • Si votre appareil a besoin d’un nettoyage tout les deux ans, ne vous embêtez pas à le faire vous-même: ça ne vaut pas le coup.

Si vous avez souvent besoin de nettoyer votre appareil, il vaut mieux s’en occuper soit-même.

Le faire soit-même

Le nettoyage de l’appareil et du capteur en particulier, est loin d’être anodin. Cela demande beaucoup d’attention pour ne pas endommager votre matériel. Si vous n’êtes pas sûr de vous, ne le faites pas !

Il y a plein de façons (plus ou moins efficaces) pour le nettoyage. A vous de choisir la vôtre en fonction de l’état de votre appareil.

Pinceau antistatique

Le principe est de balayer un pinceau électrostatique chargé à la surface du capteur. Etant chargé, les poils du pinceau attirent les poussières qui se décollent. Vous trouverez sur le site PixelValley.com toute la méthode détaillée avec des astuces pour réaliser ce nettoyage sans se ruiner.

  • Avantage: peu de risque pour le capteur, solution économique, simple à mettre en oeuvre,
  • Défaut: ne traite que les poussières sèches. Ne fait rien pour les taches grasses.

Ionisateur + aspirateur

Le principe est de bombarder le capteur avec un canon à ions (ou ionisateur). De cette façon, les poussières se décollent du capteur et peuvent être enlevées avec un aspirateur. Il est possible de fabriquer soit-même un ionisateur à partir d’un allume-feu piézo-électrique. Vous pouvez voir le détail de la fabrication et la méthode de nettoyage sur Fovegraphy.com (en démonstration aussi chez Aube-nature.com). C’est une solution fait-maison mais qui marche bien.

  • Avantage: peu de risque pour le capteur (pas de contact), solution économique.
  • Défaut: ne traite que les poussières sèches, doit être répété plusieurs fois pour un capteur très sale.

Liquide nettoyant + Bâtonnets

Solution ultime: nettoyer le capteur en appliquant un produit sur le capteur et l’essuyer avec un bâtonnet spécial. Le produit nettoyant doit être choisi avec soin en s’assurant qu’il est bien compatible avec l’appareil photo. Retrouvez la méthode complète sur linternaute.com.

  • Avantage: nettoie efficacement tout type de tâches
  • Défaut: prix élevé, nettoyage par contact avec le capteur.

A éviter…

En vous balladant sur les forums vous allez peut être voir d’autres conseils. Attention à bien faire la part des choses car certaines solutions peuvent etre dangereuses pour votre appareil.

Il existe par exemple des kits avec un mini aspirateur qui fonctionne avec des piles, vendu autour de 30€. Cette solution est très économique et sans danger pour le capteur car elle est sans contact mais elle est aussi sans efficacité… Une solution à éviter donc.

Évitez également les bombes à air utilisées pour le nettoyage des équipements informatiques. L’efficacité est très limitée car en soufflant de l’air sur le capteur, vous soulevez les poussières mais elle risquent de se redéposer après. Plus grave, il peu y avoir des projections de micro gouttelettes par la buse de la bombe qui risquent de tâcher un peu plus le capteur.

Enfin, évitez tous les produits de nettoyage domestique (alcool par exemple) car vous risquez d’endommager définitivement le capteur.

Conclusion

Vous l’aurez compris, nettoyer le capteur de son reflex n’est pas une mince affaire. C’est une opération qui demande beaucoup de précautions et en cas de doute, renseignez-vous toujours avant de faire une bêtise…

A lire également