Faire des photos floues

Cet article entre dans le cadre de la huitième édition de la boite à photo. Qu’est ce que la boite à photo ? Il s’agit d’un projet qui réunit près d’une vingtaine de sites photos autour d’un thème commun. Le thème qui a été choisi pour cette édition est La Photo abstraite. Pour en savoir plus sur cet événement et son fonctionnement, rendez-vous sur AuxoisNature.com (site hôte de cette édition). Vous pouvez aussi suivre toutes les publications de la boite à photo sur Facebook et Twitter grâce aux pages qui lui sont dédiées


Je vous parle souvent de règles, de loi, de contraintes,… mais il ne faut pas oublier que ce ne sont que des outils. Vous êtes libre de suivre ou d’enfreindre les règles élémentaires de la photo pour construire une image. C’est dans cette démarche que je vous propose de faire un premier pas dans la photo abstraite, en recherchant à tous prix à faire des photos floues ! Et oui, fini le réglage de la mise au point, le choix du temps de pose très court, le calage minutieux du trépied,…

Pourquoi faire des photos floues ?

Attention, il n’est pas question de recycler des photos ratées ! Loin de là ! La photo floue telle que je vous la propose dans cet article est recherchée dans le cadre d’une démarche artistique. Il faut donc savoir quelle est la démarche. Autrement dit, comment le flou peut aider à faire passer un message photographique ?

Tout d’abord le flou donne une aide à la construction graphique. Il a cet avantage de lisser tous les défauts en faisant baver les couleurs les unes sur les autres. Il est ainsi possible de l’utiliser pour transformer un objet sans réel intérêt en composition artistique. Il ne faut pas croire que le flou donne un sens à tout mais c’est un atout supplémentaire dans votre boite à outil de photographe.

Une corde flou

Une ficelle quelconque mise en valeur par le flou

C’est également une autre façon de voir les images en offrant un découpage différent. Un objet flou ne nous montre pas sa texture ni ses détails, autant d’informations qui peuvent brouiller la lecture d’une image. Le flou gomme tout le surplus d’informations pour montrer uniquement la forme générale des objets.

Un pont flou

Le flou met en valeur les volumes de la scène

C’est aussi une façon d’impliquer le lecteur de l’image par le jeu. Les objets, les paysages ou les personnes ne sont plus montrés explicitement mais suggérés. C’est alors au lecteur de combler par son imagination ce qui n’est pas montré à l’image. C’est une invitation à le faire participer à écrire l’histoire de la photo qui renforce son impact.

rue flou

Concrètement comment fait-on une photo floue ?

Ça a l’air d’être une question bête mais il n’est pas si simple que ça de faire une photo floue volontairement.

Avec un appareil reflex, passez en priorité ouverture et choisissez une grande ouverture. Ça permet de réduire la profondeur de champ pour augmenter la quantité de flou. Il suffit ensuite de désactiver la mise au point automatique. En agissant sur la bague de mise au point, vous pouvez ajuster directement la quantité de flou.

Avec un compact ou un bridge, le principe est le même pour l’exposition : priorité ouverture en choisissant une grande ouverture. Par contre ces appareils ne possèdent pas de bague de mise au point (en tout cas la plupart du temps).

Gardez l’autofocus enclenché mais faites la mise au point ailleurs que sur votre sujet: faites la mise au point sur un objet plus près ou plus loin que votre sujet en faisant une pression à mi-course sur le déclencheur. En maintenant le déclencheur à mi-course revenez sur votre sujet principal pour faire la photo (appui complet sur le déclencheur).

flou-mise-au-point-nuit

Un flou par « défaut » de mise au point

Il est également possible de faire du flou en utilisant un long temps de pose. Là c’est beaucoup plus simple : quelque-soit votre appareil, réglez-le en priorité vitesse (ça marche aussi en mode manuel) et choisissez un temps de pose plus grand que ce que conseille la règle de la vitesse de sécurité. En bougeant l’appareil pendant la prise de vue, vous aurez alors un magnifique flou de mouvement.

arbres-flou

Un flou de mouvement en faisant tourner l’appareil

Un peu de mesure

Je l’ai sûrement déjà dit une centaine de fois dans mes articles mais je me répète une fois de plus (et ce n’est sûrement pas la dernière) : c’est la mesure qui fait qu’une photo fonctionne. Ne vous acharnez pas à rendre toutes vos photos floues ! Sachez trouver le cas le plus pertinent en fonction de ce que vous avez devant les yeux et de ce que vous voulez faire passer comme message. Le flou est techniquement simple à réaliser, c’est votre discernement et votre œil de photographe qui fait la différence.

Bilan

Pour résumer, le flou que l’on passe pas mal de temps à combattre est souvent un puissant outil photographique. Techniquement facile à réaliser, le flou ajoute une nouvelle corde à votre attirail de photographe.

Enfin, il est important de retenir qu’une photo floue n’est pas nécessairement ratée. Bien maîtrisée, elle offre juste un message différent.

Article publié le 24 septembre 2013 (dernière révision le 21 juin 2014) dans la categorie Prise de vue
Tags :

Articles similaires

  • cstef.

    Tout à fait d’accord !!

  • Ssmiling

    Toujours aussi intéressant ! C’est une technique que j’emploie parfois avec des résultats sympas.

  • p’titJo

    Salut Antoine,
    Toujours des articles intéressant,j’aime bien cette technique que j’emploie…..parfoit aussi sans le vouloir vraiement !!! 😉
    A plus et au plaisir de te lire,
    p’titJo

  • Salut Antoine. Bravo et merci pour cet article plein de bon sens (et de belles photos !)
    Je retiendrai la première phrase de ta conclusion : à méditer !

fermer la fenetre

Recevez les deux guides pour bien demarrer en photo en vous inscrivant à la newsletter.

Couverture guide PDF
img vide