Le projet photo: un outil pour façonner l’experience du photographe

Cet article entre dans le cadre de la sixième édition de la boite à photo. Qu’est ce que la boite à photo ? Il s’agit d’un projet qui réunit une douzaine de sites photos autour d’un thème commun. Le thème qui a été choisi pour cette édition est L’expérience. Pour en savoir plus sur cet évènement et son fonctionnement, rendez-vous sur SFphoto.fr (blog hôte pour cette édition). Vous pouvez aussi suivre toutes les publications de la boite à photo sur Facebook et Twitter grâce aux pages qui lui sont dédiées.

Pour traiter le thème imposé de cette édition, je vais tout faire pour que vous vous lanciez dans un projet photo. Il n’y a en effet rien de mieux pour progresser et consolider votre expérience. Je vais essayer de vous dire pourquoi…

Pourquoi un projet photo ?

Obligation de suivre un thème  toujours utiliser la même technique, s’imposer des contraintes de matériel, de temps, de lieu… Vous allez me dire que se lancer dans un projet photo, c’est s’ajouter des contraintes. Et bien justement ! C’est parce qu’il est contraignant que le projet photo est intéressant.

Un jour, vous manquerez de temps, un autre ce sera la motivation ou l’inspiration qui feront défaut. Dans tous les cas, il vous faut garder la ligne directrice du projet. Vous serez peut-être obligé de publier une photo non aboutie ou non conforme à vos attentes mais ça fait partie du jeu. Cette photo qui ne vous plait pas, vous ne l’aurez surement jamais fait en dehors de ce projet. Et c’est tant mieux: d’une part une photo ne peut pas être bonne si elle n’est pas prise (et oui !) et ensuite, une photo raté permet d’observer et de corriger ses erreurs. En gros, il vaut mieux mal faire plutôt que rien faire du tout !

Ajouter de la cohérence

L’autre idée, c’est d’ajouter de la cohérence à votre travail. Un projet, c’est l’occasion de montrer (ne serait-ce qu’à vous même) que vous êtes capable de traiter un sujet et de l’exploiter à fond. Dans cette logique, vous ajoutez un lien entre vos créations et leur donnez un sens plus profond.

Pour aller plus loin, c’est aussi l’occasion de « professionnaliser » votre pratique de la photo. Même si vous ne voulez pas faire de la photo votre travail, ça permet de montrer que vous êtes capable de vous fixer des objectifs et de les tenir. Si vous voulez présenter vos photos à une galerie (pas besoin d’être pro pour ça) c’est plus intéressant de montrer une série cohérente que des images « en vrac ».

Publier votre travail

La meilleur façon de se tenir à un projet, c’est de le publier. En lançant un petit site web avec les photos que vous postez au fur et a mesure, vous vous engagez vis à vis de votre « lectorat ». Vous passez une sorte de contrat moral qui vous obliger à tenir le projet jusqu’au bout. Des plateformes de publication très simples existent pour ne pas perdre de temps sur le coté technique de la chose. Tumblr ou WordPress permettent par exemple de créer un blog très rapidement. Encore plus simple, une page Facebook peut faire l’affaire.

Wordress.com propose des modèles de blog adaptés aux photographes

Wordress.com propose des modèles de blog adaptés aux photographes

Publier, c’est aussi l’occasion d’échanger autour de vos images. Vous pourrez y expliquer votre démarche et les détails de votre travail sur telle ou telle image. Et la encore, le partage est une solution pour progresser. Ca vous obligera aussi à développement véritablement votre démarche artistique avec un projet qui doit, à sa façon, raconter une histoire.

Un projet oui, mais lequel ?

La définition d’un projet photo dépend de vos affinités avec tel sujet ou telle technique. En gros c’est à voir avec vos envie du moment ! Le choix doit être naturel, il ne faut pas vraiment se poser de question. Cependant voici quelques idées pour vous donner des pistes:

C’est des idées en vrac, on peut en imaginer des tonnes d’autres: créer un roman photo, réaliser un photo-reportage sur la couleur rouge, faire une fresque géante de portrait, photographier toutes les fêtes foraines de France, prendre en photo toutes les portes que vous ouvrez, faire uniquement des portraits de dos, photographier toute la route de Lille à Perpignan en time lapse, prendre un portrait de votre chien par jour à 14h37… Il n’y a pas de limites, même les projets les plus loufoques ont un sens créatif.

Note: Si vous avez des idées de projet photo (propositions débiles acceptées), n’hésitez pas à les poster dans les commentaires. J’offrirai un petit cadeau à celui qui me donnera la meilleur idée ;-).

Bilan

Vous l’aurez compris, je vous conseille vivement de vous lancer dans un projet photo. Ça ne peut qu’être bénéfique pour votre pratique de la photo. Les motivations peuvent être nombreuses mais surtout, c’est l’occasion de progresser en se forçant à développer un sujet: en somme une façon très simple de se forcer une expérience pratique de la photo.

Article publié le 20 mars 2013 dans la categorie Prise de vue
Tags :

Articles similaires

  • Salut Anthony,

    très bon article sur ce que tout photographe devrait avoir : un projet. Bon, le plus difficile n’est pas de se lancer dans un projet mais de le tenir ! J’en sais quelque chose, j’ai eu toutes les peines du monde à tenir mon projet photographique qui était de suivre une garenne pendant un an.

  • Oui c’est un très bon article ! Très agréable à lire 🙂

    C’est vrai qu’un projet aide beaucoup, et puis il peut être aussi bien sur le long terme que sur le court terme. Il ne faut pas se dire que l’on ne fera rien d’autre comme photo que celles qui collent au projet, l’un n’empêche pas l’autre selon moi.

    @Régis le projet dont tu parles, le suivi d’une garenne pendant un an, il est visible sur ton blog ? Ou autre part ? Je suis très intéressé 🙂

    Merci pour cet article et bon anniversaire à la Boîte a Photos !

  • Laglue37

    Merci de cette clarificarion sur «  »les projets » ».

    Je crois que le mien ve etre «  »Comment choisir entre tous mes projets » ».

  • Très bon article qui montre l’importance d’un projet photo. Pour ma part sur mon blog je fais un projet photo 52 communautaire avec un thème imposé chaque semaine. Ca permet de ne pas se décourager seul face à son appareil photo et le thème imposé stimule bien les neurones 😀 !

  • @vivre la photo: effectivement une très bonne idée. Je n’en ai pas parlé dans l’article mais les projets photos à plusieurs sont également très formateurs. Certains blog organisent ce genre de projet et ca permet de confronter des idées et de s’inspirer des autres.

  • Bruno

    C’est clair, je me suis remis à la photo vers novembre 2012, après un arrêt de plus de vingt ans (je vais sur mes 47 ans), c’est simple le numérique commencé à sérieusement à arriver.
    Fin janvier il me vient à l’esprit de faire un blog, car certains amis veulent voir mes photos, ça évite de se trimbaler un disque dur sur soi et du coup me vient une folle idée de partir sur un 365, tout en souriant et en pensant que je me lance dans un truc de fou……Ben c’est un truc de fou, c’est très chaud, quand on pense que ça va durer un an(ah quel c**, mais quel c**, lol), quand je sors du boulot, ben je suis en page blanche :-/…………….





    C’est carrément excellent, tous les jours les doigts sur l’appareil et dans le logiciel de retouche, il y a rien de mieux pour apprendre. J’étais plutôt paysage et sport, ben là je suis obligé de sortir des sentiers battus en plus on est en hiver (si, si, malgré la date, par chez moi nous sommes encore en hiver 😉 ), donc de la ville et ces temps ci de la macro, sujets dont je ne crois pas que j’y serai venu un jour, mais j’ai pas le choix, sinon je suis à sec 😉
    Et c’est très motivant, car des fois je vais dans un coin de ma ville et en marchant 20 voir 30 minutes on trouve toujours une photo à faire, en plus il y a des quartiers que je découvre où redécouvre. Le problème c’est quand je sors du boulot…..Où aller??? Quel direction???
    Je redoute un truc aussi, c’est que tout de suite il fait pas beau donc j’ai du temps, mais quand il va faire meilleur, woow, j’ai d’autres activités et une vie sur terre…

    Bref un 365 c’est un super apprentissage ou approfondissement de la photographie et ça permet aussi de renouer avec la nature.

    Le seul point négatif pour moi, c’est que ça fait « perdre » un peu de temps par rapport à la journée où passer la journée de 24 heures à 36 heures…

  • Effectivement, avoir un projet est essentiel.
    A cours ou à long terme, ce que je fais faire à mes visiteurs dans les ateliers photo mensuels.

  • ary

    Je participe pour ma part a un projet photo 52. C’est vrai que c’est parfois un peu contraignant, mais ça oblige a faire des photos qui sortent de l’ordinaire et des habitudes.
    Je ne crois pas que je continuerai au delà d’une année complète (ou peut être un peu plus jusqu’à fin 2013 surement). Pour 2014 j’essayerai de travailler sur des projets plus personnels, les coucher de soleils tous les soir de l’année peut être…

  • Lyvia

    Bonjour,
    Je débute en photo je n’y connais absolument rien. Je vais me lancer dans un projet: mes cheveux afro sous toutes les coutures – leur Evolution en 365 jours. Je ne sais pas ce que ça donnera au final mais je vais essayer de m’y tenir. c’est contraignant de se photographier tous les jours. A qui pourrai je montrer mes photos pour avoir des avis? éventuellement des corrections?
    Sinon l’article est super. il m’a motivé à me lancer dans le projet.
    A bientot

  • Je ne peux qu’être d’accord avec toi !
    Perso j’ai commencé une série (que j’oppose au projet car je ne vois pas de fin « claire ») : valse des mondes.
    Un ensemble de pano 360°x180° projetés en format « petite planète ».

  • Salut Antoine,

    Je suis en désaccord complet avec ton article…
    Pardon, j’exagère un peu. Je suis d’accord avec toi sur le fait que démarrer un projet soit une immense source de progression mais le choix du sujet est CAPITAL…

    Se lancer dans un projet 365 sans réfléchir plus que ça où l’on va c’est suicidaire…
    Bien sur certains projets 365 jours ou 52 semaines se concluent par de très beaux projets mais dans de nombreux cas ça tourne plus trivialement à la démotivation…

    Mais ce n’est pas là qu’est le vrai problème.

    Dans un projet 365 jours on peut apprendre beaucoup. Mais on peut apprendre beaucoup plus dans un projet plus original, un projet plus personnel.

    J’ai développé mon argumentaire ici: http://goo.gl/RfMlk

    Ne tombez pas dans le piège de la facilité.

    Nicolas de Kungfu-Photo.

  • scotch

    Excellent idée : Comme Lyvia, je débute, je n’y connais rien, mais je parcours le site depuis qq jours, je suis tenace et je veux arriver à un résultat. Cette idée de projet me séduit complètement. L’idée de le faire à plusieurs encore plus. Je vais réfléchir à un thème… Existe-t-il un endroit où montrer nos projets ? faut-il se faire un blog ?

  • Bruno

    « Existe-t-il un endroit où montrer nos projets ?  »

    Vas jeter un coup d’oeil là :

    http://annuaire-projet365-photos.over-blog.com/

  • scotch

    Merci Bruno, je vais voir 😉

  • Du coup c’est plus clair et ça me donne quelques idees car mon probleme est que je m eparpille donc un proget photo me permettrait surement de garder une ligne de conduite mais deja je recommence a etre partout a la fois j ai deja plusieur idees ooooooo lol a suivre merci pour l article

fermer la fenetre

Recevez les deux guides pour bien demarrer en photo en vous inscrivant à la newsletter.

Couverture guide PDF
img vide