Faire du HDR avec Gimp

Le HDR est un procédé de traitement d’image qui permet d’augmenter la dynamique d’une image, c’est a dire d’augmenter la diversité de luminosité. Le principe est de prendre plusieurs photos d’une scène avec le même cadrage en changeant l’exposition (= la luminosité) puis de mélanger les clichés (pour plus de détails, voir: Le principe de la photo HDR). On va garder ce principe dans ce tutoriel mais on va faire la manipulation avec Gimp.

Voici les images sources:

L’image de gauche n’est pas convenable car le ciel est correctement exposé mais on perd les détails du sol et du pont. L’image de droite pose le problème inverse.

On va donc mélanger ces deux images pour obtenir une exposition parfaite à la fois du ciel et du sol:

Pour le mélange, on va garder les pixels clair de l’image de gauche (le ciel) et les pixels sombres de l’image de droite (le sol et le pont).

Manipulation

On ouvre la première image avec Gimp, puis on ouvre la seconde en tant que calque menu « fichier » → « Ouvrir en tant que calque ».

Vous avez maintenant deux calques dans la fenêtre des calques, renommez le plus clair en « clair » et l’autre en « sombre » (pour renommer: double clic sur le nom du calque).

On va maintenant ajouter un masque de calque qui va nous permettre de faire le mélange: clic droit sur le calque « clair » puis « Ajouter un masque de calque ».

Dans la fenêtre d’option qui apparait, choisissez « Copie du calque en niveau de gris », cochez « inverser le masque » puis cliquez sur « ajouter ».

Les deux images sont mélangées comme on le souhaitait. Il ne reste plus qu’a ajuster un peut le masque pour que la fusion soit un peu plus franche. Sélectionnez le masque du calque « clair » puis menu « Couleurs » -> « Niveaux ».

Dans la fenêtre d’option, jouez avec les curseurs de réglages des niveaux d’entrée jusqu’a ce que le résultat vous convienne.

Validez et vous obtenez le résultat final:

Conclusion

Cette méthode est basée sur le principe du HDR mais n’en est pas car à aucun moment on augmente la dynamique de la photo. Cette méthode permet tout de même de sauver une prise de vue difficile comme celle de l’exemple.

Pour aller plus loin, vous pouvez travailler indépendamment sur les calques du pont et du ciel (corriger la luminosité, appliquer des filtres, gommer des éléments gênants,…)

Cette méthode permet donc d’allier le rendu HDR avec la puissance de retouche de Gimp, ce que ne permettent pas d’autres logiciels comme QtPfsGui par exemple.

A lire également

  • Bonsoir
    Je viens de découvrir ce site à propos de la technique HDR , et voulant expérimenter le principe « pseudo » avec Gimp, j’ai téléchargé ce logiciel, mais au lancement j’ai ce message; « Le point d’entrée de procédure mng-create est introuvable dans la bibliothèque de liaison dynamique libmng.dll. », en cliquant sur OK, le logiciel s’ouvre tout de même, mais bizarement, à savoir, le cadre « outils » se trouve au dessus du cadre d’ouverture des photos, sans que je puisse le changer de place?…Je n’ose plus rien faire de peur de jouer à l’apprentie-sorcière! Pouvez vous me donner un conseil; merci d’avance pour votre aide éventuelle. (je suis sur XP familial et IE)

  • cédric

    essaie ça :
    Tu va dans le répertoire windows/system32, renomme la dll « libmng.dll » en « libmng.dll.bak »
    relance gimp

  • Oui merci, entre-temps, j’ai trouvé cette solution sur un forum et ça fonctionne!

  • Salut,

    Merci pour ce tuto, même si il date un peu, je vais l’essayer 🙂

    Je n’ai juste pas compris pourquoi on devait passer par un masque « en niveaux de gris » alors que ce sont des photos couleurs. Peux-tu me donner un peu plus d’explications sur ce procédé ?

    A+
    Fajy

  • @Fajy: parce qu’un masque, c’est toujours en niveaux de gris. Le masque defini la transparence, ça n’a rien a voir avec les couleurs.