Un bricolage pour orienter un flash intégré

Le talon d’Achille de l’appareil reflex est son flash intégré. Avec le flash interne, impossible de diriger l’éclair: le flash est forcement dans l’axe de l’objectif en frontale sur le sujet. Dans ces conditions, la lumière de face entraîne la perte du relief. Le flash frontal écrase complettement le sujet.

Dans cet article, je vous propose de fabriquer un accessoire pour rediriger l’éclair du flash vers le haut. En intérieur la lumiere du flash se reflète alors sur le plafond et irradie toute la pièce permettant l’éclairage indirecte du sujet.

Bricolage

Le système consiste à placer un réflecteur (miroir simplifié) à 45° devant le flash pour diriger la lumière vers le haut. Voici le dispositif une fois fini:

Le reflecteur en action

En plus d’être d’un design subtil (qui sera du plus bel effet dans vos soirées mondaines), cet accessoire est extrêmement simple à réaliser. Il s’agit de quatre pieces de carton (ici une brique de lait) assemblées.

Pour les dimensions, voici un patron rudimentaire avec mes mesures.

Le patron du reflecteur

Même si les mesures sont assez larges, il faudra peut être les ajuster en fonction de votre appareil.

Résultat

Voici un objet eclairé par le flash en frontal (sans le reflecteur):

Flash direct

Voici ce que ça donne avec le réflecteur:

Résultat avec le réflecteur

La lumière est plus douce et l’ombre portée derrière le sujet a disparu. En plus, en se reflettant sur le plafond, la lumière s’imprègne des teintes de la pièce: les couleurs sont plus chaudes.

Le revers de la médaille est une perte de luminosité. Pour régler ce problème, vous pouvez faire une légère compensation d’exposition.

Le flash vers le plafond avec une correction de +1EV

Limites

Le flash intégré n’est pas très puissant (rien à voir avec un flash cobra externe). Du coup, on arrive très vite aux limites de la puissance du flash. Dans de nombreux cas, le flash ne sera pas capable de correctement éclairer la scène. Il faudra alors augmenter la sensibilité.

Le flash intégré tire sa puissance sur la batterie de l’appareil. Avec ce bricolage, le flash est souvent à pleine puissance et consomme donc beaucoup d’énergie. La batterie se décharge donc plus vite avec ce montage qu’avec un flash externe (qui lui a sa propre batterie).

Bilan

On est d’accord, le montage n’est pas très design. L’exemple que je donne ici est surtout un test que j’ai voulu faire pour voir si il était possible de diriger l’éclair vers le plafond.

Pour un usage plus régulier, il y a moyen d’optimiser. Vous pouvez recouvrir tout l’intérieur de feuille d’aluminium pour augmenter la réflexion et donc l’efficacité. Il faudrait aussi trouver un système pour fixer le dispositif (un simple élastique doit pouvoir faire l’affaire).

Dans tous les cas, il ne s’agit la que de dépannage, pour une utilisation avancée du flash, rien ne remplacera un flash cobra (un vrai !).

Rejoignez les 12 000 abonnés qui suivent 1point2vue pour progresser en photo. Lors de votre inscription, vous recevrez en cadeaux deux guides pour bien démarrer : « Faire ses premiers pas en photo » et « Faire ses premiers pas en retouche photo ». Il s’agit de deux livres courts et sans notions techniques complexes afin de questionner votre pratique photo avant même de vous lancer.