Vous voulez tricher au bac ? Faites attention aux Exifs !

Quel est le rapport entre les données EXIF (aussi appelé meta données) et les fraudes au bac S de cette fin d’année ?

Je vous ai déjà parlé des exifs, ces données inscrites au cœur des images qui contiennent toutes les informations de la prise de vue. Date, focale, ouverture, temps de pose, modèle et numéro de série de l’appareil photo… Pas loin d’une centaine de paramètres sont enregistrés.

Savoir lire les exifs permet de toujours garder les paramètres de prise de vue sous les yeux. De cette façon, il est toujours possible de corriger ses erreurs, de changer certains paramètres, de tester des nouvelles choses,… Une bonne façon pour progresser.

Comme le numéro de série de l’appareil est enregistré, une autre application des meta-données est le traçage. On a déjà évoqué cette utilisation pour retrouver un appareil photo en cas de vol ou de perte.

En ce moment, l’actualité nous offre une nouvelle application dans ce sens avec les fraudes du baccalauréat. Pour leurs recherches, les enquêteurs ont fouillé dans les exifs des photos des sujets pour remonter jusqu’à l’appareil (en occurrence un smartphone) qui les a prises. De cette façon, ils ont pu atteindre l’auteur de la photo.

Quand on vous dit que les exifs c’est important !

A lire également

  • La grande question maintenant c’est comment efface ont ces infos ?

    Imaginons la thèse d’un espion lors d’une révolution quelconque qui veut dévoiler les photo sans que l’on puisse remonter à son appareil 🙂

  • Antoine

    Il existe des logiciels qui effacent les exifs. Certain permettent même de les modifier et ainsi fournir de fausse nformations: idéal pour l’espion révolutionnaire 😉

  • Merci pour la réponse 😉 je ne savais pas si c’était techniquement possible !