Comment régler l’exposition en manuel ?

Si vous êtes un habitué du site, vous savez que je ne suis pas un grand défenseur du mode manuel. Les modes automatique et semi-automatique sont largement suffisants dans la majorité des cas. Mais passer à coté du mode manuel sous prétexte qu’il ne sert pas souvent serait une erreur.

Parfois les modes automatiques peuvent être mis en défaut. Les situations qui imposent l’usage du mode manuel existent. Parfois c’est évident, mais souvent ça ne l’est pas !

Dans la configuration où vous avez un contrôle total de la lumière, le manuel est intéressant. Vous gérez tout l’environnement donc vous pouvez fixer vos paramètres d’exposition selon vos envies et adapter la lumière en conséquence. C’est le cas par exemple du studio ou de certaines configuration spéciale (macro, photo haute vitesse, flash multiples, expérimentations diverses,…).

flash deporte

L’utilisation d’un flash déporté nécessite de passer en manuel

En lumière « naturelle », le choix est moins évident. C’est souvent une première photo qui va vous indiquer de passer en manuel. En effet, il est possible que les modes auto ne vous satisfassent pas. Ça peut être à cause d’une lumière trop faible, d’un éclairage complexe, d’un contre-jour,… bref c’est lorsque ce que vous voyez ne correspond pas à ce que vous attendiez qu’il faut passer en manuel.

Mais alors comment faire concrètement ? Comme il y a trois paramètres et qu’ils peuvent varier n’importe comment, il est complexe de faire un choix. Je vous propose deux méthodes. Il en existe probablement d’autres mais celles-ci ne m’ont jamais mis en défaut.

Méthode 1 : S’aider des modes automatiques

Souvent le mode manuel est déstabilisant car vous ne savez pas par où commencer. C’est là que les modes auto peuvent vous aider. Car même si la photo en auto ne vous convient pas, elle vous donne malgré tout des indications.

Faites une photo test de la scène en mode programme (molette de réglage sur P). Puis allez fouillez dans les exifs de cette image pour y récupérer les données de l’exposition (temps de pose et ouverture). Ces données vont vous servir de point de départ pour entrer dans le monde merveilleux du mode manuel !

Placez-vous ensuite en mode manuel (molette de réglage sur M) puis reportez les réglages de la photo test. A vous maintenant d’arranger ces paramètres selon le résultat que vous voulez obtenir :

  • moins de bruit : baissez la sensibilité
  • moins de flou de mouvement : réduisez le temps de pose
  • plus grande profondeur de champ : réduisez l’ouverture
  • plus de lumière : augmentez l’ouverture, le temps de pose ou la sensibilité

Bien sur, si la luminosité vous convient et que vous voulez agir sur un paramètre, pensez à compenser en agissant sur les autres comme nous l’avons vu dans l’article sur les principes de l’exposition.

Méthode 2 : Fixer le paramètre important

La principale difficulté du mode manuel est qu’il existe d’innombrables configurations possibles. Parmi les trois paramètres de l’exposition, il va falloir faire un choix pour déterminer les deux autres.

Si vous cherchez à avoir une exposition particulière, c’est parce que vous avez une idée en tête de ce que vous voulez obtenir. Concentrez-vous sur le résultat que vous voulez obtenir et déterminez le paramètre de l’exposition qui permet d’agir dessus.

orage

Pour un orage, c’est le temps de pose qui est déterminant

Voici un exemple de méthode qui marche plutôt bien :

Commencez par fixer la sensibilité de façon arbitraire (1). Déterminez entre ouverture et temps de pose quel est le paramètre le plus important (2). Fixez alors ce paramètre (3a ou 3b) puis l’autre en conséquence (4a ou 4b). Enfin, revenez sur la sensibilité afin d’obtenir la luminosité souhaitée (5).

methode reglage manuel

Dans cette méthode, la sensibilité est une variable d’ajustement. Fixez la assez bas au début (pour minimiser le bruit) mais n’hésitez pas à l’augmenter si vous avez besoin de plus de luminosité.

Bilan

En mode manuel, il est difficile de savoir par où commencer tant les possibilités de réglages sont grandes. Je vous propose alors deux méthodes pour simplifier le problème :

  • Utiliser une photo test prise en mode auto et ajuster les paramètres en manuel
  • Déterminer le paramètre le plus important et choisir les autres en conséquence

Le mode manuel est probablement le moins pratique de tous à utiliser. Mais c’est le seul qui pourra vous sortir de toutes les situations. Retenez malgré tout que vous n’en aurez besoin que dans de rares occasions, les modes auto faisant l’affaire dans la plupart des cas.

  • p’titJo

    Salut Antoine,
    Merci pour le tuto et très bonne fêtes de fin d’année
    p’tiJo

  • p’titJo

    Salut Antoine,
    Merci pour le tuto
    De très bonnes fêtes de fin d’année
    p’titJo

  • alain

    Merci Antoine pour ce tuto je te souhaite un joyeux Noël alain

  • vincent

    merci que du bonheur