Comment faire des photos avec peu de lumière ?

Les occasions où la lumière manque sont nombreuses. Que ce soit en fin de journée, la nuit ou souvent en intérieur,…ces situations courantes ne doivent pas nous empecher de prendre des photos. Bien au contraire même car le manque de lumière produit bien souvent des images particulierement percutantes.

Alors comment faire pour sortir des images lorsques les conditions lumineuses ne sont pas idéales ? Nous allons voir quelques pistes dans cet article.

Capter plus de lumière

Si la lumière est faible, il faut s’eforcer de capter au maximum le peu qui existe. Pour ça, il n’y a pas de secret, il faut jouer avec les parametres de l’exposition.

A lire pour aller plus loin: Comprendre le principe de l’exposition

Orientez-vous vers un objectif à grande ouverte (au moins f/2.8) et utilisez la plus grande ouverture possible. Les objectifs standards vendus en kit descendent rarement en dessous de f/3.5. Pour avoir un objectif à grande ouverture et à prix raisonnable, tournez-vous vers les focales fixes (35mm, 50mm ou 85mm par exemple) qui restent abordables, tout en étant très performantes.

La lumiere est captée avec une ouverture à f/1.4

Le choix du temps de pose est un peu plus délicat. Vous pouvez bien sur l’augmenter pour capter plus de lumiere mais vous risquez d’avoir du flou de mouvement. Pensez alors à la vitesse de sécurité qui vous donnera une limite acceptable.

A lire pour aller plus loin: Eviter le flou de bougé avec la vitesse de sécurité

Bien sur privilegiez l’utilisation du trepied pour assurer votre stabilité (d’autant plus si votre sujet est fixe).

Si vous n’arrivez pas à trouver le bon compromis de vitesse entre flou de mouvement et luminosité, ajustez la sensibilité. En la poussant un peu (au moins 800ISO), vous pouvez gagner en réactivité. Attention car l’augmentation de la sensibilité s’accompagne d’une augmentation du bruit (rien n’est gratuit en photo!).

A lire pour aller plus loin: Le bruit en photo numerique

Là pas d’astuce magique: il vous faudra tester les capacités de votre appareil. Essayez differentes sensibilités et observez l’aspect de vos photos pour vérifier si le bruit est acceptable.

Temps de pose de 1.3s avec l’utilisation d’un trépied

Ajouter de la lumière

Et bien oui, si il n’y a pas assez de lumière, il faut en ajouter !

La solution la plus évidente est d’utiliser le flash. Je ne vais pas faire un cours complet sur l’exposition au flash (il faudrait un article dédié sur le sujet un de ces jours) mais sachez que ce dernier maltraite vos réglages d’expositions.

En effet, il faut partir du principe que le flash a une portée de 3m et qu’il n’éclaire donc que le premier plan de votre scène. Il faut donc régler votre exposition (et votre flash) en gardant ceci à l’esprit. Ca rend les choses complexes mais offre en contrepartie une large gamme de possibilitées créatives.

La deuxième solution est d’utiliser l’éclairage ambiant. Rien qu’en vous déplacant, vous pourrez peut être gagner un peu de lumière. Arrangez-vous pour optimiser l’éclairage ambiant afin qu’il vous serve le mieux possible. Déplacez-vous par exemple de façon à ce que la principale source de lumière de la zone soit dans votre dos.

Exploiter la situation

Si la lumière ambiante n’est vraiment pas suffisante, vous pouvez exploiter le coté sombre de la pièce dans un but artistique. Le low key va dans ce sens, essayez d’exploiter cette pratique.

A lire pour aller plus loin: Être créatif quand il n’y a pas de lumière

Une sous-exposition pour exploiter la faible lumière

Rattraper à la retouche

La retouche photo est plutôt délicate dans le cas d’une faible luminosité. En effet, en augmentant la luminosité en post-prod, vous risquez d’augmenter très largement le bruit (d’autant plus si votre appareil n’est pas le top de la qualité). La retouche est donc à éviter ou à utiliser avec beaucoup de modération.

Une fois encore, c’est le RAW qui s’en sort le mieux dans ce cas. En shootant en RAW, vous pourrez plus pousser le curseur de la luminosité qu’avec un JPG. Ne vous attendez pas à des miracles non plus car le manque de lumière est difficilement rattrapable.

Bilan

La photo dans un lieu sombre est complexe car la lumière est la matière première du photographe. Il n’y a pas beaucoup d’alternatives: exploiter le peu de lumière qu’il y a ou essayer d’en ajouter. Quand à la retouche photo, l’augmentation de la luminosité n’est pas son point fort.

Le meilleur conseil a retenir est d’expérimenter votre matériel dans des conditions de faible luminosité. Quelle est la sensibilité max que vous pouvez utiliser sans avoir trop de bruit ? Quelle vitesse max va générer du flou ? Quelle est la portée du flash ? En connaissant bien votre matériel, vous en connaîtrez les limites et saurez réagir rapidement quand les conditions de lumière ne seront pas en votre faveur.