Réduire le poids des photos: taille et compression

Les photos prennent énormément de place sur nos disques durs. Il peut être tentant de les compresser pour gagner de l’espace… mais gagner de la place en informatique veut souvent dire perdre des informations, et dans le cas des photos, ça veut surtout dire une perte de qualité. Voyons voir sur le cas du JPG ce que ça donne.

Avant toute chose, sachez que le JPG est un format d’image compressé avec perte. C’est à dire que la compression n’est pas totalement réversible (des données sont perdues dans l’opération) et la qualité en prend un coup. Il faut donc faire un compromis entre taille du fichier et qualité d’image.

Principe

Le poids d’une photo dépends de deux paramètres:

  • La taille de l’image (ses dimensions)
  • Son taux de compression

Il y a souvent confusion entre la dimension d’une image et sa résolution. La dimension représente la taille de l’image (nombre de pixel en hauteur et en largeur). La résolution est une information liée à la densité de pixel d’une photo (sur un tirage ou un affichage quelconque) et n’impacte absolument pas le poids du fichier.

Dans cet article, je vais manipuler ces deux grandeurs (taille et compression) pour voir ce que ça donne sur l’image finale. Nous pourrons en déduire l’influence du poids d’un fichier sur la qualité d’image.

Dimension

J’ai pris une photos de petite dimension (500×333 pixels). Avec un logiciel de retouche, je réduis progressivement la taille pour voir comment le poids du fichier évolue:

Dimension
(par rapport image de base)
Largeur (px) Hauteur (px) gain de poids
(par rapport image de base)
100% 500 333 Image de base
75% 375 250 35%
50% 250 167 62%
25% 125 83 80%

On voit bien que le gain est significatif. La relation entre poids et taille est quasiment linéaire. En gros, quand on divise par deux la résolution, on divise par deux le poids (à une vache près, hein… C’est pas une science exacte).

Compression

Même principe mais maintenant, je fais évoluer la compression de 90 (faible compression) à 10 (forte compression).

Photo Compression gain de poids
90 Image de base
70 25%
50 34%
30 41%
10 48%

Vous noterez que là encore le gain de poids est significatif mais la qualité de l’image baisse très vite. Il faut voir quelle est la destination de la photo mais en à partir de 70, la qualité de l’image est vraiment très dégradée.

Quelles applications ?

Les mesures prouvent bien qu’il est possible de gagner énormément de poids en réduisant la taille et la compression de l’image. Reste à trouver le bon compromis entre poids et qualité. La réponse se trouve surtout dans l’usage que vous faites de vos images.

Pour envoyer les photos du petit dernier par mail à Tata Hortense, pas la peine de lui envoyer une image de 10Mo. Compressez vos images à 80% et fixez la plus grande longueur à 1200px. Le poids tombe à moins d’1Mo et la qualité est suffisante pour un affichage sur un écran. Du coup, vous pouvez envoyer 10 petite photos au lieu d’une grande (et Tata Hortense s’en sera que plus heureuse).

De même, le partage sur internet ne nécessite pas vraiment une qualité d’image exceptionnelle. Par exemple, sur 1point2vue.com les images sont compressée à 90% et mesurent 500px sur la plus grande longueur. C’est rès petit mais ça permet d’avoir un poids d’image très faible (quelques dizaines de kilo-octets par image) et donc de fluidifier l’affichage des pages (en réduisant les temps de chargement). De plus c’est une bonne solution pour ne pas se faire voler ses photos (elles sont quasiment inexploitables en l’état).

Nous avons tendance à surdimensionner les photos pour le tirage papier. Dans les faits, la taille d’une image n’a pas besoin d’être énorme pour obtenir un tirage de qualité. Par exemple, 2Mpix suffisent largement pour du 10x15cm (donc votre reflex avec ses 20Mpix est très large !). Par contre, veillez à garder une compression faible (entre 90 et 95%).

Pour les traitements avancés de retouche photo et l’archivage, évitez tout simplement de compresser. Vous gagnerez en place mais c’est à mon avis un mauvais pari. Il est important de garder la qualité maximale d’une photo pour en tirer le meilleur lors d’une futurs retouche.

Conclusion

Si vous aviez besoin d’en être convaincu: oui compresser une image et réduire sa taille permet de gagner de l’espace mais ce n’est pas suffisant. La question à se poser est surtout à quoi sert la photo ?

Tout est affaire de compromis et d’usage. Certaines taches nécessitent d’avoir une qualité d’image optimale mais d’autre non. Adaptez alors votre traitement en fonction des situations.

C’est d’autant plus vrai que la tendance veut que nous consommions les photos sur des écrans de plus en plus petits (tablettes et Smartphone sont très loin des écrans 22 pouces d’antan). Pensez-donc également à optimiser vos images pour ces terminaux qui risque rapidement de remplacer nos chers album photos…

A lire également