Test: sac photo Lowepro Fastpack 250

Le sac photo est un élément indispensable de l’attirail du photographe. Ce n’est pas toujours simple de faire son choix: faut-il privilégier le poids, la capacité, la modularité,…?

Pour cet article, j’ai testé un sac photo de la marque Lowepro: le Fastpack 250.

Voici mon avis après plusieurs mois d’utilisation.

Aspect général

Le sac LowePro 250 se compose de deux grandes poches:

  • La partie inférieure du sac contient le boitier et les optiques. Les emplacements sont modulables grâce à des séparations qui s’attachent avec des velcros. Ils s’adapteront aussi bien à un objectif court qu’a un téléobjectif ou à un flash.
  • Dans la partie supérieure, une grande poche de rangement permet de stocker les petits trucs utiles dans un sac photo (filtres, lingettes, télécommande,…). Vous pouvez aussi y stocker un pull ou un vêtement de pluie à condition qu’il ne soit pas trop volumineux.

En tout, le sac peut contenir un boitier monté avec un objectif, quatre optiques courtes et tout le bazar indispensable à une sortie photo.

 

Du point de vue de la capacité, le sac est donc amplement suffisant pour une activité de photographe amateur (débutant ou confirmé). Il y a en plus une poche sur toute la hauteur du sac qui permet le stockage d’un ordinateur portable ou de documents (des modèles d’autorisation de diffusion par exemple).

Sur le terrain

La poche latérale est très pratique car elle permet de ne pas enlever le sac pour accéder à l’appareil. Sur le terrain, c’est un réel avantage car le gain de temps est énorme. De plus, ça évite d’avoir à poser le sac par terre, pratique quand le sol est dans un sale état. Par contre, l’appareil n’est pas stocké avec le capteur vers le bas, ce qui peut poser des problèmes pour l’encrassement du capteur.

J’ai eu l’occasion de sortir le sac sous la pluie et l’étanchéité a bien fait ses preuves: une heure passé sous la pluie et l’eau n’a pas atteint l’appareil. Je ne sais pas comment le tissus va vieillir mais pour l’instant, tout va bien.

Le sac est très robuste mais du coup, il est un peu lourd: 1,6kg à vide d’après les spécifications du fabricant.  Les bretelles, bien que rembourrées, se font sentir sur les épaules. La ceinture ventrale, qui permet de reporter le poids sur les hanches, est quasiment indispensable.

Par contre, le sac n’est pas pourvu d’une attache pour trépied. C’est un peu dommage étant donné que le trépied est un accessoire très utile.

Bilan

Les moins:

  • Le poids à vide,
  • pas de support pour trépied.

Les plus:

  • Les rangements multiples et modulables,
  • l’appareil accessible sans enlever le sac,
  • l’étanchéité,
  • la solidité

Vous l’aurez compris, ce sac m’a convaincu car il s’avère très spacieux et pratique à l’usage. Le gros bon point du Fastpack 250 reste l’accès rapide au boitier.

Je balade ce sac depuis trois mois maintenant et j’en suis très satisfait. La seule inconnue reste le vieillissement et la tenue dans le temps mais étant donné la qualité, je ne me fais pas trop de soucis.

Note: les liens proposés en fin d’article sont des liens affiliés. Si vous faites un achat à partir de ces liens, 1point2vue touche une commission sur la vente. Ça ne vous coûte pas plus cher et ça permet de faire vivre le site.